LES DYS QU’EST-CE C’EST? ON VOUS DYS TOUT !

Par 22 mars 2018News

Chez les Pap’s, nous avons fait le choix de la performance et de l’humain. Chaque jour, nous mettons en avant les savoirs-faire de nos collaborateurs. Nous nous efforçons de casser les tabous et de faire d’un handicap une force en démontrant à nos clients que nous travaillons tout simplement comme « tout le monde ».

C’est dans ce cadre que nous avons choisi de vous présenter les Dys, ou troubles de l’apprentissage, qui peuvent être handicapant dans les processus d’apprentissage chez l’enfant et qui peuvent persister chez l’adulte.

Revenons à l’origine de ce préfixe :

Le préfixe Dys est emprunté au grec, il indique une difficulté, une anomalie, le mauvais état ou le mauvais fonctionnement de quelque chose.
Lorsqu’il est employé seul, il fait référence aux troubles d’apprentissage qui ont pour préfixe dys.

Les Dys ou troubles de l’apprentissage :

Classés dans la catégorie des handicaps invisibles (rappelons ici qu’en France 80% des handicaps sont invisibles), ces troubles se définissent comme un ensemble de dysfonctionnements dans la capacité à acquérir des apprentissages. Ils sont liés aux difficultés de fonctionnement du système cognitif sans pour autant qu’ils soient associés à une déficience intellectuelle globale.
Ces dysfonctionnements qui entrainent des difficultés dans la vie de tous les jours sont souvent identifiés car ils empêchent les enfants d’acquérir correctement les apprentissages de base : langage oral et écrit, gestuelle, motricité, … Malheureusement, dans la grande majorité des cas les Dys sont diagnostiqués très tard, une fois que les enfants sont en échec scolaire.
Mais les compétences sont là, il suffit d’aller les chercher là où elles sont !

La Dyslexie : Des difficultés à reconnaitre les lettres, à déchiffrer les mots, une lecture saccadée, l’enfant a du mal à suivre les étapes du déchiffrement des mots et de la retranscription.

La dyslexie est un trouble spécifique durable lié à l’acquisition du langage. Ce trouble se caractérise par une grande difficulté à associer correctement les lettres et les sons. Les personnes dyslexiques confondent les lettres et ont du mal à déchiffrer les mots. La découverte de ce trouble intervient à l’école lors de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture.

Les nouvelles technologies, notamment l’utilisation de tablettes et de smartphones peuvent compenser ce handicap. Les logiciels de lecture peuvent également faire office de complément pour palier à la fatigue dans laquelle pourrait se trouver le salarié souffrant de dyslexie sévère.

 

La dyslexie est reconnue comme un trouble spécifique de l’apprentissage (abrégé TSA) et trouble en dys-.

La dyslexie n’empêche cependant pas de réussir comme le démontre ces exemples de dyslexiques célèbres :

  • Agatha Christie : Écrivain
  • Bill Gates : Fondateur de Microsoft
  • Léonard de Vinci : Peintre
  • Albert Einstein : Physicien
  • Winston Churchill : Ancien Premier ministre du Royaume-Uni

La Dysorthographie : des difficultés à respecter l’orthographe des mots, à conjuguer et accorder correctement le groupe verbal et le groupe nominal, à recopier un texte, à organiser des phrases syntaxiquement correctes …

La dysorthographie est un trouble persistant de l’acquisition et de la maîtrise de l’orthographe. Difficultés à maîtriser les règles d’orthographes et d’assimiler les règles de grammaire ce qui entraîne une altération de l’écriture, aussi bien spontanée que dictée.

Ces difficultés entraînent notamment une écriture lente, irrégulière et maladroite.

 

La Dyscalculie ou encore troubles logico-mathématiques : des difficultés de comptage et de dénombrement, dans la lecture et l’écriture des nombres, dans l’apprentissage des opérations (addition, soustraction, multiplication, division), la résolution de problèmes ou la géométrie.

Ce trouble spécifique est fréquemment associé à une dyslexie‐ dysorthographie (trouble de la lecture).

Pour conclur, en 2016, selon FFDYS, 6 à 8 % de la population française serait touchée par les Dys, soit plus de 4 millions de personnes. Ce qui représente près de 1 enfant sur 10. 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dysphraxiques et 2% dysphasiques.

Que faire en cas de soupçon d’existence d’un trouble dys :

Repérage de troubles :

–       Evaluation auprès d’un médecin

–       Diagnostic

–       Projet d’accompagnement

Prise en charge :

–       Orthophonie, psychomotricité, ergothérapie, orthoptiste, psychologue.

Les adultes souffrant de troubles dys sont éligibles à la RQTH (reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) http://www.ffdys.com/troubles-dys/pour-les-adultes.

La sensibilisation du monde du travail au handicap est une nécessité : Chez les Paps, nous accompagnons tous les jours les entreprises dans la mise en œuvre de leur politique d’accompagnement et d’inclusion des travailleurs en situation de handicap. www.lespapillonsdejour.fr

Pour en savoir plus sur, voici trois vidéos rélisées par Adrien Honnons qui expliquent les dys ou troubles de l’apprentissage de manière très ludique :

http://www.jdbn.fr/dyslexie-dyspraxie-dysphasie-hyperactivite-4-films-danimation-expliquer-troubles-dapprentissage/