Les AESHLes Papillons de Jour

Les accompagnants d’élèves en situation de handicap (AESH) sont chargés de l’aide humaine.

L’AESH est dans la classe. Sa mission est de favoriser l’autonomie de l’élève en situation de handicap en termes  :

  • D’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne,
  • D’accompagnement et soutien dans les apprentissages,
  • D’accompagnement à la vie sociale,
  • De participation à la réalisation du projet de scolarisation

3 missions principales rythment leur journée de travail :

Accompagner l’élève au quotidien : 

L’AESH aide l’élève dont il s’occupe à effectuer les actes de la vie quotidienne : se déplacer, aller aux toilettes, se laver les mains, porter ses affaires, manger à la cantine, prendre ses médicaments, etc. Lorsqu’il le peut, L’AESH essaye de rendre l’élève plus autonome en lui apprenant à réaliser ces gestes par lui-même. Si l’enfant n’y arrive pas, l’accompagnant le fera à sa place. Il s’assure également de sa sécurité et de son confort.

Aider l’élève à accéder aux activités d’apprentissage : 

L’AESH reste auprès de l’élève pendant la classe et l’aide à participer aux activités. Il l’aide à installer son matériel, à comprendre les consignes, à écrire ou à communiquer à l’oral, à réaliser ses exercices et à assimiler les connaissances. Il travaille en collaboration avec l’enseignant qui lui donne généralement accès aux cours avant la classe pour qu’il puisse préparer des supports pédagogiques adaptés.

Soutenir et encourager l’élève à sociabiliser :

L’AESH aide l’enfant à créer des relations et à interagir avec les autres élèves et les enseignants. Il définit les activités périscolaires adaptées à ses capacités, l’accompagne dans ces activités, lui rappelle les règles et l’aide à participer. Il est également chargé de sensibiliser les autres élèves et les professeurs sur le handicap.

Pour accompagner au mieux l’enfant, l’AESH passe également du temps à se former, à participer à des échanges professionnels, des réunions de concertation, à rencontrer la famille et à chercher des outils pédagogiques.

La patience, la compassion et l’écoute sont les qualités requises pour construire un lien de confiance avec l’enfant et l’accompagner au  mieux.

A la rentrée 2021, 400 000 enfants en situation de handicap sont scolarisés en milieu ordinaire contre 321 500 en 2017 soit une augmentation de 19% en 5 ans.

125 000 accompagnants (AESH) sont aujourd’hui agents de l’Éducation nationale,  soit une augmentation de 35 % entre 2017 et 2021.