Les

COMMUNIQUé DE PRESSE

L’école pour tous ?

La Fédération Nationale des Écoles Adaptées (FNECA) interpelle les pouvoirs publics sur l’importance de la prise en charge de la scolarité des enfants et des jeunes exclus du système scolaire.

Paris, le 9 septembre 2022 – La Fédération Nationale des Écoles Adaptées répond à la problématique des enfants et des jeunes en situation de handicap, peu scolarisés, déscolarisés, sans-solutions, exclus du système scolaire français.

Tournesol, membre fondateur de la FNECA, demande depuis 2013 un 2ème poste sous contrat pour baisser les frais de scolarité des familles. Malgré les différentes alertes telles que le rapport de la Défenseure des Droits, Claire Hédon, qui appelle à mieux adapter l’école aux besoins des élèves en situation de handicap les pouvoirs publics restent sourds à cette demande.

Association laïque, à but non lucratif, reconnue d’intérêt général, ni établissement médico-éducatif, ni établissement scolaire ordinaire, Tournesol est une structure « hors normes ». Elle ne s’érige pas en modèle, elle apporte sa contribution au défi complexe d’une société véritablement inclusive.

Un des seuls établissements sous contrat avec l’Éducation Nationale de la FNECA, Tournesol scolarise depuis 10 ans des jeunes de 11 à 20 ans présentant des troubles cognitifs ou mentaux (trisomie, autisme, …). Apprendre et s’épanouir, construire un avenir professionnel, personne n’y croyait, même leurs parents sans cesse malmenés : l’espoir d’un avenir possible.

S’inspirant des modèles qui ont fait leurs preuves en Belgique ou au Canada, la pédagogie adaptée développée à Tournesol permet à chacun de progresser à son rythme. Trois enseignants spécialisés dispensent un enseignement individualisé à trois classes à petits effectifs de 10 élèves chacune.

Les jeunes « différents » et « exclus de l’inclusion », scolarisés à Tournesol, montrent qu’avec le temps, ils sont capables de surmonter des obstacles, d’acquérir des savoir-faire et des compétences, de retrouver confiance en eux, de s’épanouir et, surtout, de trouver leur place dans la société. Comment ne pas être impressionné du lien créé entre Antoine (autiste) et Raphaëlle (trisomique) lors d’une séance d’escalade, alors que leur handicap respectif les séparait du lien social.

Si 50% des jeunes étaient déscolarisés en arrivant à Tournesol, 54% poursuivent une scolarité (CAP, …).

En juillet 2019, un amendement porté par des députés LREM, a permis d’inscrire dans la loi « École de la confiance » que « Des travaux de recherche en matière pédagogique peuvent également se dérouler dans un établissement dispensant un enseignement adapté à destination des élèves en situation de handicap (Art L314-1) ». Un espoir vite éteint. Bien que la scolarisation soit nettement moins onéreuse (7k€/an) qu’une place en établissement médico-social (70k€/an), le manque de moyens de l’Éducation Nationale est invoqué pour justifier le non-développement de ce type de structure sous contrat.

Ensemble, construisons l’école pour tous de demain !

Contact : Olivia MARCHAL (Présidente)

5, rue Yéo THOMAS – 75013 Paris – Tél : 01 71 97 20 50

contact@fneca.fr – site : www.fneca.fr